Luch'Arts Cie

31 août 2011

Cours de Salsa saison 2011/2012

affichedef-2011(2)

Posté par inprecor2 à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 février 2007

Cours

Cours de Salsa au Puerto Habana (12 Port Saint Etienne - Toulouse),
mardi (niveau débutant), mercredi (niveau débutant plus et inter) et jeudi (niveau débutant)
de 19h30 heures à 20h30 heures. Infos au     06.08.51.61.79       .

Photo_0290  Photo_04000  Photo_0530
L'inscription se fait directement sur place. 7 € la séance.
Entrée libre et practica jusqu'à 2 heures après les cours.

 

 

 

Photo_00800  Photo_149  Photo_04200
Crédit photo : Yannick Lacoste

Ruben Blades - Pedro Navaja
Appuyez sur play !

salsa toulouse, toulouse salsa, salsa à Toulouse, salsa a Toulouse, salsa à toulouse, salsa a toulouse, cours de salsa, cours salsa, cours salsa toulouse, cours de salsa à toulouse

Posté par inprecor2 à 03:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2006

Luch'Arts Cie

Créée en 1999, elle a pour objectif la valorisation des cultures populaires et plus spécialement sous leurs formes chorégraphiques. Elle collabore régulièrement avec des danseurs spécialisés dans les disciplines suivantes : Hip-hop, capoeira, salsa, tango, sevillanes. La méthode utilisée s'appuie sur des moyens pédagogiques comportant des parcours initiatiques de plusieurs disciplines ainsi que le perfectionnement des danseurs.
Son objectif est de faire découvrir la danse comme expression artistique liée à un contexte politique et historique spécifique.
Depuis son origine la Cie Luch'Arts s'efforce de montrer l'importance de la danse pour traduire les aspirations et les espoirs des peuples de différents continents.
Le rôle de la danse est valorisé dans les processus historiques de manifestation de résistance à une situation sociopolitique donnée. De même que la recherche consistant à inscrire les nouvelles expressions de nos quartiers populaires dans cette filiation.

salsa toulouse, toulouse salsa, salsa à Toulouse, salsa a Toulouse, salsa à toulouse, salsa a toulouse, cours de salsa, cours salsa, cours salsa toulouse, cours de salsa à toulouse

Posté par inprecor2 à 00:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Parcours

Après m'être intéressée aux danses africaines et au flamenco, j'ai poursuivi mon apprentissage en m'intéressant au metissage de ces deux continents et à leur carrefour historique : l'Amérique Latine.
Et là, c'est le choc, car les danses se font en couple, l'homme et la femme se confrontent. Il y a un contact physique et ils ne peuvent exister l'un sans l'autre. Ils portent en eux l'espoir du metissage de leur musique.
Je suis donc partie étudier à Cuba, à l'Ecole Nationale d'Art (ENA) de La Havane, puis à l'Institut Supérieur (ISA) pour me confronter à l'histoire de cette île, l'histoire du peuple cubain.
Ma carrière a commencé là-bas. J'ai étudié non seulement les techniques chorégraphiques mais j'ai découvert aussi que ces danses sont la mémoire de ce peuple.

CV_2008_Francoise

Fran_oise_LaHavane_4
Barbara Balbuena - ISA - La Havane

Fran_oise_LaHavane1  Fran_oise_LaHavane_2  fran_oise_LaHavane3
El Domingo del Danzon - Casa de la Cultura - Guanabacoa - La Havane
Crédit photo : Daniel Romero-Aguila
salsa toulouse, toulouse salsa, salsa à Toulouse, salsa a Toulouse, salsa à toulouse, salsa a toulouse, cours de salsa, cours salsa, cours salsa toulouse, cours de salsa à toulouse

Posté par inprecor2 à 00:34 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Activités scéniques

Aman
Odyssud Blagnac - 6 & 7 octobre 2000

Aman, c'est avant tout un spéctacle sur la résistance, la lutte et la mémoire. Pour Illustrer ce propos militant, Françoise Puyatier s'est appuyée sur la culture populaire en utilisant la parole, à travers la conteuse Marie-France Peyraud, l'audiovisuel, avec du cinéma et de la photo, de la musique et la danse, reflets des cultures latino-américaines.
Danseurs : Martine Rondet, Emmanuel Accard, Claire Cardo, Laurent Thomas, Françoise Puyatier, Alfonso Da Silva.
Chorégraphie : Françoise Puyatier et mise en scène de Julien Bouffier.

Aman

"Ni le crime ni la force ne sauraient freiner les processus sociaux. L'histoire est à nous et elle est l'oeuvre des peuples"
Salvador Allende.

Inti Illimani - El Pueblo Unido
Appuyez sur play !


Mojemonos
Festival Ca Bouge Encore - Toulouse - 29 septembre 2001

Rencontre à trois. La Cie Luch'arts, une équipe de plasticiens – installateurs des Mix’Arts toi, elle, nous. Comme une envie d’évidence, une envie de possible à l’instant où ça se passe. Ces équipes artistiques aiment à se confronter, échanger, métisser, mixer ! La volonté de la Cie Luch'Arts est de participer au développement et à la valorisation des danses populaires non officielles. Après sa première création, AMAN, Françoise Puyatier réunit danseurs spécialisés dans le Hip – Hop, Son, Salsa, Tango, Capoeira, sévillanes, pour une rencontre avec des ateliers Mix’Arts Myrys, leurs installations, univers plastiques contrastés. La danse devrait être le reflet de l’état de la société. Mouillons-nous pour qu’elle soutienne ainsi toutes les formes de résistance.

mojemonos_spectacle

Sergent Garcia - Mojemonos
Appuyez sur play !


La Grande Parade de Rue
Rio Garonne - Toulouse - 22 juin 2002
Experience originale : trois mois en amont du festival Rio Garonne, formation et chorégraphie autour du Candombe (Uruguay) en préparation de la Grande Parade de Rue (350 musiciens et danseurs) pour l'ouverture du festival.

rio_garonne_spectacle
rio_garonne1


La Transcription
Cité de La Vilette - Paris - 20, 21 & 22 décembre 2002
Première partie du spectacle des Motivés avec 50 amateurs.
Travail d’un atelier-danse autour des danses populaires issues de la rue
avec des jeunes des cités.
Cet art joue un rôle important dans la société où il s’origine :
le Brésil pour la Capoéra, danse de combat contre la colonisation,
le Hip-Hop aux Etats Unis né des revendications de la population noire.
Les Sévillanes en Espagne unissent les générations,
la Salsa en Amérique Latine sert d’exutoire et se pratique en couple.
Nous avons voulu avec ces jeunes réfléchir à tous ces thèmes,
les exprimer dans la danse en faisant le lien
avec les chants de lutte du groupe Motivés.

spectacle_le_villette_parisComposition1

100% Collègues - Tactic
Appuyez sur play !


Dans ma Cité
TNT - Toulouse - 26, 27 & 28 décembre 2003
Première parti du spectacle des MOTIVES avec 80 amateurs. « Dans notre cité, pour rendre accessible il faut rendre désirable… pratiquer en amateur est le chemin le plus évident pour en être. Les pratiques professionnelles associées à celles d’amateurs s’inscrivent Comme des signes d’une volonté d’aller plus loin encore….. La pratique Artistique se retrouve au cœur d’une dynamique sociale. »

TNT_spectacle

TNT_2  TNT1  TNT3

Motivé-e-s - Motivés, le chant des partisans
Appuyez sur play !


« Haute création sous le signe de Marie » samedi 14 novembre 2009

23947631_m

ORIGINE DU SPECTACLE

Annie DREUILLE et Marie-Thérèse MIQUEL membres du bureau de l’APPD (Association pour la Promotion du Patrimoine de la Daurade) ont lancé la campagne de  renouvellement des robes de la Vierge Noire de la Daurade  il y a un an. A à la lumière de la lecture du livre de Pierre CLAVERIE* « Marie la vivante » (Cerf 2008) elles ont conçu ce spectacle

Des créateurs prestigieux de la haute couture parisienne et des créateurs toulousains ont répondu positivement à notre invitation. Les médias locaux et nationaux ont largement salué  notre initiative.

Cela a été l’occasion, pour l’APPD, de renouer un dialogue avec les artistes.

Marie source d’inspiration permanente fut honorée dans cette Basilique dédiée, sans soute, à sa vénération depuis ses origines au Vème siècle. Renouer au XXIème siècle avec ce passé de beauté, de culture et d’art,  tel est le  projet  ambitieux de notre association : tenter de rejoindre l’aspiration la plus profonde de l’homme à goûter les œuvres dédiées à la beauté.

* « Pierre CLAVERIE évêque d’Oran était assassiné en compagnie d’un jeune Algérien musulman le 1er Août 1996. Leur mort, sangs mêlés est un grand symbole. »In Pierre CLAVERIE un Algérien par alliance de Jean-Jacques PERENNES (Cerf2000)

 DEROULEMENT 

Selon la mise en scène de Françoise PUYATIER de la Compagnie Luch’Arts, les spectateurs entreront dans la Basilique et pourront découvrir dans les chapelles latérales et dans le chœur l’exposition des robes : 12 robes, 6 anciennes prestigieuses et 6 créées pour la circonstance. Leur éclairage sera assuré par Serge FALGA.

Spectacle  interculturel car  seront chantées des louanges à Marie émanant des Evangiles par un ensemble vocal féminin : Hélène DELALANDE, Marie-Ange DE RIVOYRE Sonia MENEN et du Coran par Hakim AMOKRANE accompagné à la guitare par Serge LOPEZ. Le son sera assuré par Marc SASTRE.

Hélène NOUGARO  et la famille de l’Académicien José CABANIS nous ont confié de beaux textes lus par deux comédiens : Gérard POLLET et Chantal PEYRIERES. Avec les improvisations du titulaire des orgues Willem JANSEN, nous découvrirons la création par Mark OPSTAD du «  Magnificat de la Daurade ». Le spectacle se terminera sur une suite de Bach interprétée au violoncelle par Sarah IANCU première violoncelliste de l’orchestre du Capitole.

salsa toulouse, toulouse salsa, salsa à Toulouse, salsa a Toulouse, salsa à toulouse, salsa a toulouse, cours de salsa, cours salsa, cours salsa toulouse, cours de salsa à toulous

Posté par inprecor2 à 00:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Revue de Presse

L'histoire professionnelle de Françoise Puyatier et de la Luch'arts Cie a été jalonnée de nombreux articles de presse aussi bien dans les médias locaux (La Dépêche du Midi, Toulouse Mag...) que nationaux (Le Monde). En voici quelques exemples...

depeche_puerto      Toulouse_femmes  D_peche_TNT  presse_Tnt
La Dépêche du Midi           Toulouse Mag            
La Dépêche du Midi              Le Monde      

stage  esart_p_da  stage_pamiers
La Dépêche du Midi               La Dépêche du Midi               La Dépêche du Midi   

mojemonos_spectacle    esart_enseignement
    Mojemonos            La Dépêche du Midi   

Les Stars et la mode |

Haute couture sous le signe de la Vierge Noire

               

Christian Lacroix, Franck Sorbier et Jean-Charles de Castelbajac rhabillent La Madone

                                                                                    

Christian Lacroix, Franck Sorbier et Jean-Charles de Castelbajac rhabillent La Madone

 

 

                

Si Jean-Paul Gaultier a dessiné le bustier aux bonnets coniques de Madonna, d’autres grands noms de la mode préfèrent relooker La Madone

 

Loin des catwalks de Paris, New-York et Milan, la basilique Notre-Dame de la Daurade a de quoi faire pâlir d’envie les fashionistas.

 

Icône locale et figure de la fécondité, La Vierge Noire de Toulouse vient d’ajouter six toilettes siglées à son vestiaire qui en comptait déjà douze. Un dressing qui devenait un tantinet obsolète, puisqu’aucune nouveauté n’y avait été intégrée durant le XXe siècle…


«Depuis toujours, les particuliers offraient des robes à la Vierge noire en signe de dévotion. Au Moyen-âge, on découpait même des morceaux de son manteau pour s'assurer de sa protection pendant la maternité [...] Aujourd'hui encore, nous avons un millier de demandes chaque année pour avoir un morceau de ruban de la vierge. Mais, au XXe siècle, il y a eu peu de dons», explique René Souriac, président de l'Association pour la promotion du patrimoine de la Daurade qui, en 2008, a lancé un grand appel aux couturiers de renom afin de renouveler les tenues de la génitrice de Jésus-Christ.
Des prières qui ont trouvé écho dans le cœur de créateurs comme Christian Lacroix, Franck Sorbier, Jean-Charles de Castelbajac et Jean-Michel Broc.


«Nous y allions sur la pointe des pieds, mais ils nous ont presque remerciés de leur donner la possibilité de faire ces robes», confesse à 20minutes.fr, Annie Dreuille, une des bénévoles à l'origine du projet. Contactée par le même site, Isabelle Tartière, présidente de la maison Franck Sorbier explique: «Nous avons été conquis et avons répondu présents, car Franck a toujours eu la volonté d'habiller une vierge. Pour nous, ce n'est pas un objet de représentation, mais bien le respect et la sauvegarde d'un patrimoine que nous essayons, en tant qu'artisans, de perpétuer».


Malgré les difficultés actuelles du secteur du luxe, chaque ponte du style a confectionné son vêtement dans la plus pure tradition. Les nouvelles panoplies de Marie seront conservées précieusement dans un placard de la basilique. Tour à tour, selon les temps liturgiques et les couleurs qui y sont associés, la Vierge Noire revêtira telle ou telle pièces prestigieuse, «tendance» ou griffé.


La présentation de ces parures donnera lieu à une cérémonie en grande pompe le 14 novembre, à 18h, avec chant de louanges à Sainte Vierge et lecture du Coran dans l'église de la Daurade.«Nous croyons que l'art appartient à tous, au-delà des croyances religieuses. C'est pour cela que nous avons conçu ce spectacle non pas comme une messe, mais comme une manifestation pour que tout le monde puisse venir», a sermonné Marcel Baurier, vice-président de l'association et ancien curé de la paroisse, interrogé par à La Dépêche.


Cette messe de la mode intègrera aussi la lecture de deux textes inédits du chanteur Claude Nougaro et de l'écrivain José Cabanis, par deux comédiens: Gérard Pollet et Chantal Peyrieres.


Bref, création, évolution et multiculturalisme réunis, avec la bénédiction de l’Esprit!


J.B

Dimanche 8 novembre 2009


Publié le 04/11/2009 09:37 | Maité Sanchez La Dépèche du Midi Toulouse

Six nouvelles robes pour la Vierge noire

Mode. Présentation le 14 novembre.

La robe proposée par Franck Sorbier. Photo DDM Thierry Bordas.

La robe proposée par Franck Sorbier. Photo DDM Thierry Bordas.
DDM

La vierge noire de la Daurade a rafraîchi sa garde-robe, avec six nouvelles toilettes qui s'ajoutent aux douze déjà existantes. Une garde-robe qui était devenue obsolète puisqu'aucune robe n'a été confectionnée durant le XXe siècle. Fin septembre 2008, l'Association pour la Promotion du Patrimoine de la Daurade a lancé un appel aux couturiers professionnels et amateurs, pour créer de nouveaux habits pour la vierge. Christian Lacroix, Franck Sorbier, Jean-Charles de Castelbajac, Jean-Michel Broc ont répondu favorablement et ont mis leur savoir-faire au service de Notre Dame de la Daurade, qui offrira bientôt une image plus moderne avec des tenues adaptées au XXIe siècle. La création toulousaine est également présente avec la participation de Françoise Navarre et les élèves du Lycée Myriam dont le projet d'études a été précisément l'élaboration de cette robe.

Pour les présenter au public, le 14 novembre, l'association a confié à Françoise Puyatier, de la compagnie Luch'Arts, une mise en scène des robes dans le cadre d'un spectacle multiculturel avec le chant de louanges à Marie et la lecture du Coran dans la basilique de la Daurade. « Nous croyons que l'art appartient à tous, au-delà des croyances religieuses. C'est pour cela que nous avons conçu ce spectacle non pas comme une messe, mais comme une manifestation pour que tout le monde puisse venir », explique Marcel Baurier, vice-président de l'association et ancien curé de la Daurade.

Le spectacle intègrera aussi la lecture de deux textes inédits du chanteur Claude Nougaro et de l'écrivain José Cabanis, par deux comédiens : Gérard Pollet et Chantal Peyrieres. Les portes de la basilique seront ouvertes à partir de 17 h 15 et le spectacle commencera à 18 heures.

« Haute création sous le signe de Marie », le 14 novembre à partir de 18 heures à la Basilique de la Daurade.


Publié le 16/11/2009 08:47 | S. Grasso

La Daurade. Haute-couture pour la Vierge noire

Spectacle. A la Daurade, elle dévoile sa garde-robe se dévoile au public.

La Daurade. Haute-couture pour la Vierge noire

La Daurade. Haute-couture pour la Vierge noire

«C'est un moment très émouvant», lance une visiteuse en attendant de pénétrer samedi soir dans les coulisses de l'église de la Daurade pour découvrir la garde-robe de la Vierge Noire dans une mise en scène splendide, signée Françoise Puyatier de la compagnie Luch'Arts. « Ces robes sont de vrais joyaux offerts à Marie ». Tandis que retentit en écho le poème de Claude Nougaro, « Il faut tourner la page », récité par Gérard Pollet, cette présentation haute en couleurs remonte les fils d'une histoire démarrée il y a un an par l'A.P.P.D, (Association pour la promotion du patrimoine de la Daurade), par Annie Dreuille et Marie-Thérèse Miquel : « C'est une exposition éphémère que nous proposons aux Toulousains, expliquent celles-ci, ces robes anciennes de la Vierge Noire et les autres dessinées par différents stylistes signent un moment fort de l'histoire de cette église ».

Au total, sept robes neuves, réalisées par Jean-Charles de Castelbajac, Françoise Navarre, Franck Sorbier ou le lycée professionnel Myriam et cinq robes anciennes révèlent leur splendeur.

Public curieux

Parmi ces tenues précieuses, parfois offertes par des particuliers, celles du styliste parisien, Jean-Michel Broc. « Le public est curieux de découvrir ces tenues conçues entre passé et futur », explique-t-il.

Les deux robes dessinées par ce créateur ont fait l'unanimité. La première d'un rouge vif symbolise la liturgie. La seconde virginale semble surgir d'un conte de fée.

Tandis que le public déambule, les notes de l'Ave Maria composé par Jacques Jacno, inonde l'église d'un tempo universel.

Lovée dans le chœur, pour son premier « défilé » la Vierge Noire porte une robe en tissu d'or sur âme de carton, loin de la tenue de combat, « Battle-dress » en tissu brillant créée par Jean-Charles de Castelbajac, symbolisant une Vierge de Paix. Autant de robes aux couleurs différentes que portera Marie selon la période liturgique : violet en temps de Carême ou rouge pour la Pentecôte.

 


salsa toulouse, toulouse salsa, salsa à Toulouse, salsa a Toulouse, salsa à toulouse, salsa a toulouse, cours de salsa, cours salsa, cours salsa toulouse, cours de salsa à toulouse

 

Posté par inprecor2 à 00:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]